L’Orchestre


S I L E X

Nouvelle Création

Après la sortie de son premier EP en janvier 2020, l’Orchestre Baraque à Free présente SILEX, sa nouvelle création post-free rock béton ! SILEX est une composition collective initialement pensée par Marion Josserand, Cédric Laval, Sylvain Rey, Simon Riou et Ludovic Schmidt.


De la noïse, du math-rock, des accents de musique de chambre, du rock déjanté ou la de pure improvisation, les inspirations sont aussi nombreuses que la pièce est ambitieuse. Quelques riffs exposés, réinterprétés et triturés structurent de manière organique la pièce SILEX. Atmosphères variées, sérénité consonante, espaces bruitistes et déchainements rythmiques, la baraque fonce en ligne droite vers un concentré brut de quatre années d’exploration collective dont SILEX est l’aboutissement.

Création : 16 – 24 juillet 2020 / 28 – 29 novembre 2020, Mix’Art Myrys, Toulouse
Enregistrement : 28 février – 4 mars 2022 au Studio La Lune Rouge (82), soutenu et co-produit par le GMEA (Centre National de Création Musique d’Albi – Tarn)

Représentations :
– 12 juillet 2021, festival Jazz à Luz, Luz-Saint-Sauveur (65)
–  11 mars 2022, Catach, St Martin-de-Seignanx (40)
– 12 mars 2022, Café du village, Anères (65)
– 25 août 2022, festival Météo, Mulhouse (68)

11 musicien·ne·s, fiche technique et maquette sur demande


Improvisateur·trice·s

Sarah Brault – voix
Antoine Ferris – basse et contrebasse
Marion Josserand – violon
Valentin Lafon – guitare
Cédric Laval – guitare
Mathilde Lavignac – clavier et piano
Julien Massol – sax alto et baryton
Florian Muller – basse
Sylvain Rey – clavier, mélodica et piano
Simon Riou – sax
Ludovic Schmidt – trompette
Arnaud Sontag – batterie


Créé en octobre 2016 à l’initiative de Sarah Brault, Marion Josserand et Mathilde Lavignac, l’orchestre Baraque à Free rassemble de jeunes improvisateur·trice·s toulousain·ne·s en une belle et rafraîchissante avalanche musicale. Née d’un souffle d’improvisation, bercée dans le jazz et la noise, leur musique est une succession d’événements passant de rencontres subtiles à des joutes orchestrales. Ça souffle, ça gratte, ça crie, ça vit, tout simplement. L’orchestre a interpellé dès ses débuts, programmée notamment par Un Pavé dans le Jazz et soutenu par Mix’Art Myrys.


La démarche de l’orchestre vise à expérimenter la contrainte dans l’improvisation, ce qui conduit les musicien·ne·s à travailler sur des notations alternatives adaptées aux diverses pensées compositionnelles (partitions graphiques, verbales, gestes etc.). Les compositions sont régies par la recherche du consensus, elles sont donc construites collectivement dans le but de nourrir une énergie commune au service d’un son d’ensemble.


« À travers notre fonctionnement artistique et humain, nous souhaitons poser les jalons d’une musique plus libre, émancipée autant qu’émancipatrice. Nous ne souhaitons pas nous démarquer, mais au contraire, nous imprégner de chaque style, chaque texte, chaque objet et chaque bruit auxquels nous sommes sensibles, prendre d’un genre, d’une pratique et d’une autre à notre bon vouloir. En ce sens, nous revendiquons une esthétique hybride et originale en perpétuelle évolution. »

Baraque à Free